Dernières actualités


Formation continue

Charente-Maritime : artisans, formez-vous avec la CMA

Le 15/10/2019
par CMA de la Charente-Maritime
organisation de la formation professionnelle
La nouvelle organisation de la formation professionnelle répond aux enjeux économiques actuels et à l’évolution des métiers et des compétences. L’objectif est de développer l’envie de vous former ou de former vos salariés, et de fournir aux entreprises un outil au service de leur performance.
Grande enquête de conjoncture

L'impact Covid-19 sur les artisans néo-aquitains

Le 19/05/2022
par CMA NA
Le jeudi 3 février dernier, Gérard Gomez, président de la chambre de métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Aquitaine, a présenté aux médias les résultats d’une vaste enquête de conjoncture réalisée par ses services ainsi que les chiffres clés du secteur. Selon lui, « les entreprises artisanales néo-aquitaines abordent 2022 avec optimisme malgré des inquiétudes sur leur santé financière. C’est un secteur qui continue de progresser, qui attire de plus en plus de salariés en recherche de reconversion et qui a des projets de recrutement de salariés ».
Un concours d'excellence

MAF Boucherie

Le 19/05/2022
par CMA 87
Le groupement professionnel de la boucherie de la Haute-Vienne, en collaboration avec la chambre de métiers et de l’artisanat Nouvelle-Aquitaine Haute-Vienne, a organisé le lundi 7 février dernier les sélections régionales du concours « Un des Meilleurs Apprentis de France » boucherie au CFA Le Moulin Rabaud à Limoges.
L’obligation d’étiquetage de l’origine des viandes servies dans la restauration hors domicile deviendra obligatoire à compter du 1er mars 2022 suite à la publication d’un décret, le 27 janvier, au Journal officiel. Cette disposition est le fruit d’une longue procédure, notamment législative, initié par les États généraux de l’alimentation conduits en 2017.
Pratique

La microentreprise

Le 18/05/2022
par CMA 87
Le statut de micro-entrepreneur s’est largement démocratisé en France depuis dix ans. Entre les personnes souhaitant modifier leur régime de travailleur indépendant et celles désireuses de quitter une activité salariée pour lancer leur propre entreprise, des centaines de milliers de microentreprises sont créées chaque année. Malgré sa popularité, ce statut soulève quelques questions et requiert une organisation précise. On fait le point avec vous, en vous communiquant les quatre bons réflexes à avoir pour monter sa microentreprise.

Pages