Pratique

Apprentissage : jusqu’à quel âge peut-on conclure un contrat ?

Le 23/10/2020
par CMA de Haute-Vienne
Classiquement, le jeune apprenti doit avoir 16 ans au moins. Toutefois, les jeunes âgés d’au moins 15 ans peuvent conclure un contrat d’apprentissage s’ils justifient avoir accompli la scolarité du 1er cycle de l’enseignement secondaire : mais jusqu'à quel âge un contrat peut-il réellement être signé entre l'apprenant et l'entreprise artisanale ? Nous vous apportons des éclaircissements.
Fierté

La Vienne fière de ses apprentis(e)s !

Le 22/10/2020
par CMA de la Vienne
46e Olympiades des métiers : trois candidats médaillés d’or, en pâtisserie, en art floral et en coiffure, ainsi que six candidats qualifiés au total avec une médaille d’argent et deux de bronze ! La Vienne est fière d’arriver en tête des sélections régionales des Olympiades des métiers Nouvelle-Aquitaine, avec six médaillés sur 21, toutes et tous issu(e)s du campus des métiers CMA 86.
Recrutement

2020 : une année propice pour recruter

Le 22/10/2020
par CMA des Deux-Sèvres
Former un apprenti est une opportunité pour chaque entreprise de répondre à ses besoins et d'assurer la pérennité de son activité. Convaincue de l’importance du développement de compétences pour vous aider à rebondir après la crise sanitaire, la CMA 79 vous accompagne dans les différentes phases du recrutement et adapte son organisation et son offre à vos besoins ainsi qu'à ceux des jeunes.
Financement

La Banque Populaire Occitane soutient les apprentis

Le 21/10/2020
par CMAI 47
Créée par des artisans et des commerçants, la Banque Populaire Occitane accompagne 48 500 clients professionnels sur son territoire régional dont 5 200 dans le Lot-et-Garonne. Elle est la banque des entrepreneurs aux côtés de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat Interdépartementale du Lot-et-Garonne (CMAI 47). Rencontre avec Alexandre Zimmermann, directeur des marchés de la Banque Populaire Occitane.
Le CFA La Palme accompagne les jeunes et les artisans qui souhaitent vivre l’aventure de l’apprentissage. Pour l’apprenti, c’est l’occasion d’apprendre un métier, d’acquérir une solide expérience qui lui permet d’entrer progressivement dans la vie active. Pour le maître d’apprentissage, c’est l’opportunité de transmettre son savoir-faire, de former un salarié à l’image de son entreprise et pourquoi pas d’assurer la relève. Sophie Joulain, gérante de boulangerie, et Léa Grenier, en CAP EPC, nous parlent de leur expérience.

Pages