La chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de Nouvelle-Aquitaine communique les résultats d’une enquête de conjoncture centrée sur les conséquences de la guerre en Ukraine. Près de trois mois après le début du conflit, 66,3 % des chefs d’entreprise artisanale de Corrèze interrogés déclarent rencontrer des difficultés.
La chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de Nouvelle-Aquitaine communique les résultats d’une enquête de conjoncture centrée sur les conséquences de la guerre en Ukraine. Près de trois mois après le début du conflit, 62,5 % des chefs d’entreprise artisanale de Charente interrogés affirment rencontrer des difficultés.
La chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de Nouvelle-Aquitaine communique les résultats d’une enquête de conjoncture centrée sur les conséquences de la guerre en Ukraine. Près de deux mois après le début du conflit, 67,5 % des chefs d’entreprise artisanale de Dordogne interrogés déclarent rencontrer des difficultés.
La chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de Nouvelle-Aquitaine communique les résultats d’une enquête de conjoncture centrée sur les conséquences de la guerre en Ukraine. Près de trois mois après le début du conflit, 74,8 % des chefs d’entreprise artisanale des Deux-Sèvres interrogés déclarent rencontrer des difficultés.
Fin avril, la chambre de métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Aquitaine a dévoilé les résultats d’une vaste enquête de conjoncture centrée sur les conséquences de la crise ukrainienne, menée auprès de plus de 1 500 entreprises. En Pyrénées-Atlantiques, près de 68 % des artisans sont impactés.
La Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) de Nouvelle-Aquitaine communique les résultats d’une enquête de conjoncture centrée sur les conséquences de la guerre en Ukraine. Près de trois mois après le début du conflit, 66,7 % des chefs d’entreprise artisanale du Lot-et-Garonne interrogés affirment rencontrer des difficultés.
Grande enquête de conjoncture

L'impact Covid-19 sur les artisans néo-aquitains

Le 19/05/2022
par CMA NA
Le jeudi 3 février dernier, Gérard Gomez, président de la chambre de métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Aquitaine, a présenté aux médias les résultats d’une vaste enquête de conjoncture réalisée par ses services ainsi que les chiffres clés du secteur. Selon lui, « les entreprises artisanales néo-aquitaines abordent 2022 avec optimisme malgré des inquiétudes sur leur santé financière. C’est un secteur qui continue de progresser, qui attire de plus en plus de salariés en recherche de reconversion et qui a des projets de recrutement de salariés ».

Pages