Actualités du département "Haute-Vienne"


Panorama

La force d'un réseau

Le 16/02/2021
par CMA Nouvelle Aquitaine
La chambre de métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Aquitaine est officiellement devenue établissement régional unique, le 18 janvier dernier, conformément aux dispositions de la loi Pacte relative à la croissance et à la transformation des entreprises.
Règlementation

Les doggy bag obligatoires à partir de juillet 2021

Le 16/02/2021
par CMA 87
À partir du 1er juillet 2021, la loi « Alimentation » prévoit que les établissements de restauration commerciale et les débits de boissons à consommer sur place devront mettre à la disposition des clients qui en font la demande, des contenants réutilisables ou recyclables permettant d’emporter les aliments ou boissons non consommés sur place (pratique nommée « doggy bag »). Cette nouvelle réglementation ne s’appliquera pas aux boissons dont le contenant est soumis à un système de consigne et aux établissements proposant un service à volonté.
Silver économie

Une opportunité pour nos entreprises artisanales

Le 16/02/2021
par CMA 87
La silver economy, ou économie du vieillissement, est l'économie dédiée à l'avancée en âge de nos populations. Estimée en 2020 en France à 130 milliards d’euros, cette économie transversale est en constante progression et s’exprime dans des champs très variés tels que la santé, l’autonomie et le maintien à domicile, les loisirs et le tourisme, le numérique, le bien-être alimentaire...
Crise sanitaire

Marché de Noël de Limoges

Le 16/02/2021
par CMA 87
Un seul mot d’ordre pour les services de l’État, les élus locaux et les consulaires, le maintien de l’activité économique du territoire. C’est ainsi, grâce à la synergie de tous ces acteurs et la conjugaison de leur volonté commune, que le marché de Noël de Limoges « 100% artisans & producteurs locaux » a été un des rares marchés de Noël de France à être maintenu malgré la crise sanitaire.
Accompagnement

Reprendre une entreprise artisanale

Le 16/02/2021
par CMA 87
Caroline Giraud est titulaire du CAP esthétique et a poursuivi ses études jusqu’au BTS, avant d’être salariée dans un institut renommé durant 10 ans. Elle y évoluera jusqu’au poste de responsable. Une diminution du contact direct clientèle pour les soins pousse Caroline à envisager d’exploiter sa propre affaire. Elle se rapproche alors d’Annie Lecompte, conseillère en reprise à la CMA 87.

Pages