Certains y pensent, d'autres ont franchi le cap

Vendre ou reprendre une entreprise artisanale ?

Le 02/01/2020
par CMA des Landes
La transmission d’une entreprise est un moment stratégique dans la vie de l’entrepreneur. Si elle est bien menée, l’opération peut être bénéfique pour le cédant comme pour le repreneur. Il est donc essentiel de bien la préparer.
Partager :

Noémie C., cédante de Band’Role

Issue d’une formation d’ingénieur industriel et responsable d’un bureau d’études d’une multinationale en Espagne, j’ai décidé en 2007 de revenir dans le sud-ouest pour me rapprocher de ma famille. J’ai démissionné de mon poste et je me suis mise à mon propre compte.
Sur le site de la CMA des Landes, la société Band'Role était à vendre. Spécialisée dans le marquage publicitaire et existante depuis 20 ans sur Mont-de-Marsan, cela m'a tout de suite tentée. J'ai donc contacté la CMA des Landes et j'en suis devenue l’heureuse propriétaire en 2007 !
Au fil des années, l’entreprise s’est fortement développée, nous sommes passés de 30 à 280 m² de surface d’atelier. Pendant plus de 10 ans j’ai énormément appris. En 2018, pour des raisons familiales, j’ai décidé de vendre l’entreprise. J’ai de nouveau contacté la CMA pour préparer la vente, estimer le bien et être guidée pendant la transmission avec Étienne Etcheveste, mon repreneur.
Enfin, voici quelques conseils à tous ceux qui souhaitent reprendre une entreprise : il faut être multitâche, travailleur et rigoureux. Aujourd’hui, j’ai totalement changé de cap car je travaille dans l’Éducation nationale, mais je garde un beau souvenir de cette expérience.

Étienne Etcheveste, repreneur de Band’Role

En décembre 2017, j’ai pris la décision de prendre un virage à 360° ! J’ai passé 20 ans dans les RH et j’avais fait le tour du métier, je voulais être mon propre patron. J’ai repris Band’Role le 11 juin 2018. J’avais à cœur de préserver l’emploi et de pérenniser cette entreprise créée 20 ans auparavant.
La CMA des Landes m’a accompagné et nous avons élaboré ensemble un business plan. Grâce au regard extérieur d’un expert en reprise d’entreprise, j’ai pu me poser les bonnes questions. J’ai reçu 6 000 € d’Initiative Landes et 8 000 € de la Région.
Pour ma 1re année, je suis en phase avec le prévisionnel établi. J’ai un employé depuis maintenant 1 an. Dans l’avenir, je souhaiterais développer le portefeuille clientèle, prospecter et enrichir notre réseau. Et ensuite, créer un emploi supplémentaire.
En tant que repreneur, il est primordial de faire preuve d’humilité et de respecter le travail accompli par la cédante. Il faut s’assurer que le projet professionnel cadre avec le projet de vie personnel. Une reprise, c’est intense physiquement et moralement. Ce n’est pas l’affaire d’une seule personne !

Partager :