Transmission

Un accompagnement clés en main avec la CMA

Le 17/10/2021
par CMA 47
Pierre-Philippe Andrieu, serrurier de dépannage, a fait appel à la CMA pour trouver un repreneur. En moins d’un mois, c’était chose faite. Il peut partir à la retraite l’esprit léger.
Partager :
Pierre-Philippe Andrieu, serrurier de dépannage à Agen.

Après 18 années passées à sauver les soirées des particuliers un peu étourdis, Pierre-Philippe Andrieu, serrurier de dépannage à Agen, s’apprête à passer le flambeau.

Grâce à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, il a trouvé un repreneur en moins d’un mois.

« Je ne m’attendais pas à ce que ce soit si rapide. Mais quand un profil sérieux f rappe à votre porte, il faut savoir dire oui ! »

Alors, l’artisan part à la retraite un peu plus tôt que prévu.

« Mais je m’en vais le cœur léger, ça c’est sûr. Claude Yonnet, mon conseiller à la CMA, a grandement facilité les choses. Je lui ai donné mes derniers bilans et, à partir de là, il a tout pris en charge. Il m’a aidé à fixer le prix de vente et m’a mis en relation avec Monsieur Tuffal, après avoir étudié son dossier. C’est rassurant d’être accompagné par un professionnel », détaille l’artisan.

Une prise de contact rassurante avec la CMA

Même son de cloche du côté de Christophe Tuffal, le repreneur. Le quadragénaire, soudeur depuis près de vingt ans dans la même société, avait besoin d’un nouvel élan professionnel.

« Je me sentais un peu prisonnier, pas assez libre de mes choix. Quand je suis tombé sur l’annonce de Monsieur Andrieu, ça a été comme un cadeau, une opportunité que je ne pouvais pas laisser s’échapper. »

Christophe Tuffal prend alors contact avec la CMA : « Depuis plusieurs années, je mûrissais le projet de me lancer à mon compte mais je me posais énormément de questions. Mais en deux minutes au téléphone, Monsieur Yonnet a tout clarifié. Ça m’a paru extrêmement sécurisant. Tous les voyants étaient au vert, alors je me suis lancé. »

Le quadragénaire suit alors une formation dispensée par la CMA pour choisir son statut, apprendre à maîtriser la gestion financière de son entreprise, se faire connaître... Il bénéficie aussi d’un accompagnement individuel à la reprise d’entreprise et d’une aide pour monter son dossier de conseil en évolution professionnelle.

« Avec toutes ces cartes en main, je n’ai aucune appréhension. Je reprends une entreprise solide, avec une clientèle établie, et je suis accompagné par la CMA. Il n’y a plus qu’à ! »

>> En savoir plus auprès de votre CMA 47

Partager :