Recyclage

« Tout se recycle jusqu'au bout! »

Le 22/10/2020
par CMA de la Vienne
L’économie circulaire, c’est son dada. À 37 ans, Sébastien Garreau est titulaire de plusieurs CAP et BEP de mécanique (automobile, poids lourds, matériel agricole) et est à la tête depuis 2007 de la société AVM Plaisance, dédiée à la motoculture au service de particuliers et de professionnels. Artisan Répar’acteur (l’un des 604 de Nouvelle-Aquitaine) dans la Vienne, à Rouillé, à 35 km de Poitiers, il s’est spécialisé dans la reprise, la réparation et la vente de matériel de motoculture d’occasion.
Partager :
AVM Plaisance.

Les débuts de l'entreprise artisanale 

Cette entreprise, c’est l’histoire d’une reconversion familiale. Après plusieurs années en tant que salarié, durant lesquelles il passait ses soirées et ses week-ends à bricoler des outils de jardin pour ses voisins et sa famille, Sébastien Garreau s’est installé en microentreprise puis très rapidement en EIRL, accompagné de son épouse.

Une petite entreprise artisanale qui a tout d'une grande 

Aujourd’hui, AVM Plaisance emploie six salariés, dont quatre apprentis (deux en première année et deux en seconde année de CAP, tous au Campus des métiers de Saint-Benoît) ainsi que son épouse, conjointe-collaboratrice.

Étant passé par l’apprentissage, c’est un moyen de transmission qui lui tient à cœur. Au total depuis 2007, ce sont 27 apprentis qui sont passés dans l’entreprise.

À noter que tous ont souhaité travailler pendant le confinement (AVM étant artisan d’intérêt public, et ce grâce à de nombreux contrats avec la gendarmerie et les pompiers).

Une entreprise artisanale dédiée à l’économie circulaire, unique en Poitou-Charentes

Grâce à de nombreux contrats avec les déchetteries de la Vienne, il récupère plusieurs tonnes de matériel par an (pièces de motoculteurs, tondeuses, tronçonneuses, souffleuses, tracteurs tondeuses, voire bétonnières...), qu’il rapatrie dans son atelier de Rouillé où elles sont triées.

Tout est soit désossé afin de récupérer les pièces qui serviront à réparer d’autres matériels, soit remis en état afin d’être revendu.

Le magasin attenant à l’atelier est une mine d’or pour les bricoleurs ou les jardiniers, on peut y trouver une tondeuse « neuve » à partir de 140 euros.

Une garantie pour le matériel d'occasion 

Et il est à noter que tout le matériel vendu bénéficie d’une garantie de trois mois. Sébastien Garreau y vend également des pièces détachées, de l’huile de moteur, des taille-haies, des chaînes et propose aussi la location de matériel.

Et parfois ses clients viennent de loin, comme cet habitué de Royan qui arrive avec un camion, pour répondre aux demandes de ses voisins et de ses clients, mais aussi de Vendée voire de... Grenoble.

Même si le bouche-à-oreille l’a rapidement fait connaître, son site Internet, chaque article dans la presse quotidienne régionale et sa présence régulière sur les vide-greniers et les brocantes lui permettent de faire sa promotion. Et pour cet amoureux du travail, rien de tel que le contact direct pour parler de sa passion !

Partager :