Nouvelle direction à l’Université des métiers sur les sites de Pau et de Bayonne

Le 22/10/2020
par CMA des Pyrénées-Atlantiques
Depuis la rentrée 2020, Florence Houitte incarne la nouvelle direction de l’Université des métiers sur les sites de Pau et de Bayonne. Ses réponses aux nombreux défis à relever.
Partager :
Florence Houitte incarne la nouvelle direction de l’Université des métiers sur les sites de Pau et de Bayonne

Associer vie professionnelle et formation 

Pour Florence Houitte, la meilleure façon d’entrer dans le monde du travail et de lier les connaissances techniques et les savoirs de base. Dans cette voie de formation, la directrice n’oublie pas le caractère essentiel de la relation avec les entreprises de notre territoire. 

« je voudrais renforcer le lien avec elles, développer des stratégies complémentaires. Nous devons aller à la rencontre des artisans, mieux comprendre les attentes des entreprises, évaluer les besoins en compétences pour développer des axes de formation locaux. » 

Cela se traduira par :

  • Un meilleur suivi des demandes en apprentissage
  • De l’accueil jusqu’à la signature du contrat
  • Des visites pédagogiques
  • Des rencontres sur le terrain pour reprendre le temps d’échanger et de comprendre la situation locale.

Accompagner les jeunes vers la réussite

Consciente de la qualité de l’encadrement pédagogique et des infrastructures de l’Université des métiers, Florence Houitte invite les maîtres d’apprentissage à les découvrir. 

L'apprentissage est l'outil de formation dans lequel je crois le plus aujourd'hui.

Guider et garder le cap

Fraîchement investie dans son rôle de capitaine de vaisseau sur deux sites de formation, avec plus de 1 000 apprenants et une équipe administrative et pédagogique de 90 personnes, Florence Houitte, diplômée de l’ESTIA en manage- ment des administrations et des entreprises parcours ingénierie de projet, sait qu’il lui faut agir et rassurer, guider et garder le cap.

La réforme de la formation professionnelle, la certification qualité, le changement de modèle économique, la régionalisation des Chambres de métiers et de l’artisanat, sont une opportunité pour Florence Houitte de « recréer une dynamique». 

Partager :