Accompagnement

Ma CMA, mon appui numérique

Le 03/07/2021
par CMA 64
Stephan Goyhenetchegaray est à la tête de l’entreprise familiale Zétoiles, à Mauléon, qui fabrique des espadrilles depuis plus de 70 ans. Grâce à l’accompagnement numérique de la CMA, l’entreprise rayonne désormais dans le monde entier.
Partager :

Lorsque le grand-père de Stephan Goyhenetchegaray a créé l’entreprise familiale Zétoiles en 1947, à Mauléon, au cœur du Pays basque, il ne s’attendait sûrement pas à ce que ses espadrilles voyagent jusqu’au Japon ou en Australie.

Pourtant, plus de 70 ans plus tard, son savoir-faire traditionnel s’exporte à l’international, pour le plus grand bonheur de son petit-fils. 

« J’ai été informaticien pendant dix ans. Mais, à l’approche du départ en retraite de mon père, qui avait repris le flambeau dans les années 1960, j’ai rejoint l’entreprise en 2003. J’avais pris une année sabbatique pour voir si ça me plaisait. Dix-huit ans plus tard, j’y suis encore et je suis fier de perpétuer la tradition, tout en développant l’entreprise », confie Stephan Goyhenetchegaray.

Pour ce faire, l’artisan fait appel une première fois à la CMA en 2017. « On exerce un métier traditionnel, avec un savoir-faire qui  se fait rare. Mais pour continuer à se développer, il faut se faire connaître et se montrer.

On n’avait pas de site Internet. Le conseiller en développement numérique m’a accompagné dans mes démarches : il m’a donné son point de vue, conseillé des prestataires, aidé à faire des devis... »

Un diagnostic personnalisé

Quatre ans plus tard, Stephan Goyhenetchegaray est à nouveau en contact avec la CMA. 

« Les technologies évoluent. J’aimerais dépoussiérer mon site en modernisant la page d’accueil, rajouter des onglets, poster des vidéos, booster mes réseaux sociaux... Alors mon conseiller numérique est en train de me dresser un diagnostic personnalisé. Il va m’aiguiller vers les solutions les mieux adaptées à mes besoins. Je suis même en train de réfléchir à recruter quelqu’un pour gérer mon site et mes réseaux sociaux. » 

Son site Internet, le fabricant d’espadrilles le considère comme une vitrine. « Avec la Covid, il a pris de l’ampleur. Depuis l’an dernier, les ventes en ligne représentent 20 % de mon chiffre d’affaires ! Et on commence à vendre un peu partout dans le monde, à des particuliers.

On va peut- être même avoir une part de marché en Corée du Sud. Sans l’accompagnement numérique de la CMA, ça n’aurait pas été possible. »

Malgré tout, Stephan Goyhenetchegaray ne compte pas devenir une multinationale. « Surfer sur la vague du Made in France, c’est une chose. Mais je ne veux en aucun cas perdre notre production locale, ni dépasser la dizaine de salariés. L’authenticité, c’est justement ce qui fait notre force. »

>> Vous souhaitez également bénéficier d'un accompagnement pour votre entreprise artisanale ? Contactez votre CMA 64

Partager :