Changement de statut

La microentreprise, un statut transitoire

Le 24/06/2020
par CMA 40
Vous démarrez depuis peu votre activité ? Le statut de micro-entrepreneur (anciennement autoentrepreneur) peut comporter des avantages mais aussi freiner votre développement. Il devra être transitoire dans la majorité des cas.
Partager :

Le passage de microentreprise en société est souvent le signe d’une entreprise en bonne santé. En changeant de statut, vous pourrez réaliser vos objectifs et développer votre chiffre d’affaires. Le centre de formalités aux entreprises (CFE) vous accompagne dans cette mutation.

Quand quitter la microentreprise ?

La question que se posent les candidats au changement de statut est bien souvent celle de la temporalité. Quand faut-il abandonner ce régime pour évoluer vers un autre statut ? Posez-vous les questions suivantes :

  • Vous avez déjà testé votre idée et vérifié qu’elle répond bien à une demande du marché ?
  • Aujourd’hui votre activité se développe et vous pensez qu’il faut peut-être envisager un changement de régime ?
  • Vous vous demandez comment appréhender et maîtriser ce changement dans votre fonctionnement et votre gestion d’entreprise ?

Si vous êtes dans cette situation, le CFE vous accompagnera dans vos formalités de changement de statut. Les conseils sont précieux dans un tel changement de cap.

 

Témoignage

Thomas Gonzales, artisan carreleur à Castets

Bonjour Thomas. Parlez-nous de votre parcours.

J’étais intérimaire et mon patron m’a incité à monter mon entreprise. La demande était forte et j’ai donc franchi le pas. Autoentrepreneur depuis 2016, j’ai rapidement atteint le seuil de chiffre d’affaires autorisé. Et pour vivre convenablement de mon activité, je devais m’agrandir.
J’ai reçu tous les conseils utiles de ma conseillère à la CMA à Dax. En un mois, j’ai enchaîné les formalités de radiation d’autoentrepreneur et celles d’immatriculation en SARL unipersonnelle.

Désormais, comment envisagez-vous votre avenir ?

J’ai dû stopper mon activité quelques semaines en plein Covid-19. Aujourd’hui, mon planning est rempli jusqu’en fin d’année et même au-delà. Je pense embaucher un salarié en 2021 et plus tard je formerai un apprenti.

Que diriez-vous à un microentrepreneur qui réfléchit à changer de statut ?

Il faut arrêter de réfléchir et se lancer. En cas de difficulté, il sera toujours possible de faire machine arrière. La vie est trop courte pour perdre inutilement du temps.

+ d’INFOS
Centre de formalités des entreprises
0558 058 164

RAPPEL

La limite annuelle de chiffre d’affaires est de 170 000 € pour les microentrepreneurs ayant une activité commerciale, et de 70 000 € pour ceux ayant une activité de prestation de services.

Le +

Votre entreprise a des besoins d’accompagnements spécifiques ? Vous devez investir ? Vous voulez anticiper vos charges fiscales et sociales et avez besoin de conseils sur la reprise de votre fond ?
Nos services de développement et de création reprise d’entreprises sont également à votre disposition. Des solutions uniques adaptées à votre situation vous seront proposées.

+ d’INFOS
Service économique
0558 058 170

 

Partager :