Solidarité

« J’expose un artisan d’art » : un gain de visibilité

Le 17/04/2021
par CMA 79
L’opération a été lancée à l’été 2020 par la CMA afin d’offrir un espace aux artisans d’art qui n’ont plus la possibilité d’exposer à cause de la crise sanitaire. Depuis décembre, Jacqueline Meyneng, couturière à Melle, prête sa vitrine à Marie Fillon, créatrice de luminaires. Les deux artisanes sont ravies.
Partager :
Jacqueline Meyneng et Marie Fillon.

Dans la petite boutique de Jacqueline Meyneng, couturière à Melle, des lampes en tissu moucheté de bleu et de vert trônent en vitrine. Des coussins dans les mêmes tons réchauffent l’atmosphère.

Depuis le mois de décembre, Marie Fillon, fabricante de luminaires basée à Lezay, expose ses créations dans la boutique de la couturière. Les deux artisanes sont parvenues à combiner leurs savoir-faire et leur talent pour créer un mini showroom.

Gagner en visibilité 

« J’ai entendu parler de "J’expose un artisan d’art" par le biais de la CMA79, témoigne Marie Fillon. J’ai de suite adhéré au concept. J’ai contacté Jacqueline, que je connaissais déjà. J’ai pensé qu’on pourrait rapprocher nos deux métiers : elle la couture, et donc la création de coussins et de rideaux, et moi les lampes. » L’idée était d’avoir un ensemble harmonieux. Et ça fonctionne. 

« J’adore tout ce qui a trait à l’ameublement, confirme Jacqueline Meyneng. Alors comme j’avais une vitrine qui ne me servait pas à grand-chose, j’ai immédiatement dit oui à Marie. Désormais, certains clients m’achètent du tissu et Marie crée les luminaires en fonction. On se complète bien. »

Marie Fillon compte bien continuer à exposer ses œuvres dans la boutique de la couturière. « Depuis le mois de décembre, j’ai gagné en visibilité. C’était mon objectif premier. J’expose à Niort, au 36 quai des Arts, mais je souhaitais rappeler aux habitants du Pays Mellois que j’existe. L’objectif est rempli », se réjouit Marie Fillon.

Pourquoi exposer ? 

Avec la crise sanitaire, de nombreux Salons et marchés sont annulés. Les artisans d’art ne peuvent donc plus aller à la rencontre de leurs clients potentiels et subissent une grosse perte de chiffre d’affaires, mettant parfois en danger la survie de leur entreprise.

Comment ça marche ? 

L’objectif de l’opération est donc de les soutenir en exposant leurs œuvres au sein de votre entreprise : cela peut être dans un espace dédié à l’intérieur de vos locaux, ou tout simplement dans votre vitrine. Peu importe la surface mise à disposition, tant qu’elle est éclairée et sécurisée.

Pour combien de temps ? 

La durée minimale d’accueil est de 15 jours, mais elle peut bien entendu s’étendre au-delà.

Quelle contrepartie ?

Vous vous engagez à proposer votre espace à titre gracieux et à ne demander aucune contrepartie financière sur les ventes réalisées pour l’artisan d’art au sein de votre magasin.

>> Pour en savoir plus : Laëtitia Holler, référente métiers d’art à la CMA 79

Partager :