Formations

Demandez la prise en charge de vos formations

Le 21/10/2019
par CMA de la Corrèze
Grâce au Conseil de la formation de Nouvelle-Aquitaine, les artisans de Corrèze bénéficient de crédits de formation. Comment y prétendre ? Contacts et témoignages.
Partager :
Formation des artisans

Le Conseil de la formation (CDF) est un dispositif alimenté par les cotisations de formation des chefs d’entreprises artisanales. Il finance les actions de formation transversales : comptabilité-gestion, informatique, commercial, management, ressources humaines, marketing, communication, langues…

Les critères de prise en charge financière peuvent aller jusqu’à 100 % du coût de la formation. Les formations techniques liées au métier sont, elles, financées par le FAFCEA (Fonds d’assurance formation des chefs d’entreprises artisanales).

A qui s'adresse cette offre ?

  • Aux chefs d’entreprise exerçant une activité artisanale et inscrits au Répertoire des métiers,
  • à leur conjoint (collaborateur ou associé)
  •  à leurs auxiliaires familiaux non-salariés.

La formation des salariés est prise en charge par les Opco.

Comment faire financer sa formation ?

Dix jours avant le début de la formation, il suffit d’adresser un dossier de demande de prise en charge au CDF :

Limoges  : 05 55 79 45 02,
Bordeaux  : 05 57 22 57 30/32,
Poitiers  : 05 49 88 39 64,
www.artisanat-nouvelle-aquitaine.fr/conseil-de-la-formation

Ils témoignent...

Pascale Marteau, chef d’entreprise de menuiserie et construction ossature bois à Prissé-la-Charrière (79), présidente du Conseil de la formation de Nouvelle-Aquitaine. 

« J’invite mes collègues artisans et leur conjoint à se former car c’est bien une des clés du développement de nos entreprises. Le Conseil de la formation est là pour vous aider dans vos démarches et financer tout ou partie de votre formation. »


marteau-pascale.jpg

 

Philippe David, dirigeant de Manucure Institut à Royan (17) et à Saint-André-de-Cubzac (33)
« J’ai suivi deux formations. j’avais besoin de développer mes compétences en réseaux sociaux car aujourd’hui le commerce est en profonde mutation, la présence en ligne est essentielle. Le dispositif via le CDF est très simple. »

philippedavid.jpg

 

 

Jean-Pierre Coignac,  gérant d’hôtel-restaurant (87)
« Sans formation, nous serions vite dépassés, au contraire prendre le temps de se former permet de rester au niveau et de pérenniser l’entreprise. Les intervenants s’adaptent à nos contraintes horaires. »

jean-pierrecoignac.jpg

 

Dominique Cailleteau, gérante d’une entreprise de taxis (16)
« Hormis le temps investi, les sessions ne coûtent rien, et permettent de rebondir. Elles m’apportent beaucoup. J’ai par exemple pu créer un site Internet, mettre en place le Document Unique, apprendre
à répondre à des appels d’offres… »

dominiquecailleteau.jpg

Partager :