Hommage à Bernard Cazala

36 années au service de la cause artisanale

Le 26/06/2020
par CMA des Pyrénées-Atlantiques
Avec son décès, l’ensemble du secteur des métiers du Sud-Ouest perd un de ses plus fervents défenseurs.
Partager :

Sa première activité artisanale a été celle de peintre en bâtiment pour rapidement évoluer vers l’installation de piscines. Son siège d’entreprise fut sur la commune de Morlaàs ayant au fil des années employé plusieurs salariés avec pour soucis la transmission des savoirs.

Très tôt il s’engagea dans la défense et la promotion des petites entreprises en étant membre actif et président de la confédération Artisanat et petites entreprises du bâtiment Béarn et Soule. À ce titre, il postula pour assurer la présidence de la Chambre de métiers et de l’artisanat des Pyrénées-Atlantiques. Il fut élu par ses pairs à ce poste à trois reprises, durée de mandat exceptionnelle pour cette institution. À ce poste, il s’est révélé passionné par la promotion des petits métiers. En particulier :

→ un formateur, il a été porteur de concepts novateurs comme l’Université des métiers. Axe d’action essentiel pour le développement des métiers, il a voulu changer l’image souvent négative du travail manuel trop déconsidéré, en mettant des moyens réels au service de l’apprentissage et de la formation continue. 
→ Un bâtisseur, il laissera pour les activités de la chambre consulaire des locaux à la hauteur des attentes du secteur.
Un conciliateur, il a su harmoniser ses actions à la fois pour le Béarn et le Pays basque en créant une dynamique au niveau départemental. Il fut élu au niveau régional président de la Chambre de métiers Aquitaine.
Un Européen ayant porté de nombreux dossiers en relation avec l’Espagne (échanges d’apprentis ou construction de référentiels métiers en particulier dans l’alimentaire) ou incitant des actions économiques sur l’ensemble des Pyrénées franco-espagnol.
Mais aussi un Béarnais fier de ses origines, il s’est toujours opposé à la régionalisation à outrance, partant du principe que le petit artisan ne se retrouverait plus dans ces structures surdimensionnées au centre de décisions trop éloignées.

Il a exercé pendant plusieurs années les missions de :

commissaire départemental du comité d’organisation du concours d’un des Meilleurs ouvriers de France avec de très bons résultats,  
co-fondateur et expert de Béarn Initiative organisme d’octroi de prêts professionnels à taux zéro.

Détenteur de la médaille d’or de la reconnaissance artisanale attribuée par ses pairs, il consacra toute sa vie à la promotion de ceux dits « économiquement d’en bas ».

Un homme de transmission, curieux ayant à titre personnel créé un musée des outils manuels et été à l’initiative d’un CD relatant l’histoire de la Chambre de métiers et de l’artisanat des Pyrénées-Atlantiques. 

Ses amis gardent de lui l’image d’un grand bonhomme convivial aimant le partage et la vie. Nous regrettons que le contexte actuel n’ait pas permis de lui rendre un hommage à la hauteur du personnage.

Partager :